Bertrand Jacob est aujourd’hui, le spécialiste de l’acquisition de client par la publicité Facebook.

Son parcours

Mais, au début de sa carrière, il se lance en partant de zéro dans la gestion des événements en 2008.
Pendant 3/4 ans, les événements s’enchaînent et s’amplifient. Il commence à avoir une réelle renommée européenne.
Cependant, dans le monde de l’événement, il n’y a pas de régularité, pas de récurrence, c’est une activité précaire. Chaque mois, il faut recommencer.
Il décide donc de procéder autrement.

Changement de cap

Petit à petit et en total autodidacte, il se lance dans la création d’un blog, et commence à rassembler une communauté, qui devient vite ses clients.
Il vend quelques ebooks avec des publicités Google Adwords. Il écrit un article de blog/jour en 5 langues, grâce à un partenariat avec une université. Ces textes sont traduit entre autres en espagnol, allemand, péruvien…
C’est à ce moment là qu’il se rend compte que les utilisateurs changent leur façon de consommer.
Connus aujourd’hui pour l’acquisition par la publicité Facebook, c’est le 31 décembre 2015 ou le 1er janvier 2016 que tout va basculer pour lui.
L’algorithme de Facebook change, il crée le pixel :
Système qui permet de savoir qui sont les utilisateurs et surtout qui permet de les suivre.

Le pixel de Facebook change tout !

Une vraie révolution dans l’acquisition de clients.
Il contacte tout de suite ses 5 meilleurs clients, et leur propose de se lancer dans la publicité sur Facebook. Pour rappel,’à l’époque Facebook n’est utilisé que dans le cadre de la vie privée des gens.
Mais il se rend compte, que lorsqu’une personne est « mature » dans une industrie, qu’elle connait très bien son métier et son domaine, elle a plus vite la perception des opportunités, et surtout la capacité de les transmettre, de les communiquer rapidement.
C’est cequi s’est passé pour lui, il lui a donc été plus facile de prendre de l’avance, d’être précurseur.

Quelques-uns de ses clients

  • Florent Fouque. Le coloctionneur
  • Martin Latulippe. Conférencier
  • La NeuroBusiness School
  • Maria Annell. Congrès virtuel de l’EFT.
  • Alexandre Roth.
Mais il travaille également avec des entreprises physiques.

Se lancer dans la publicité Facebook, une bonne idée ?

La création de contenu, c’est difficile ! Il faut beaucoup de temps et de travail pour se faire connaître organiquement.
« Facebook est un amplificateur de ce que tu as déjà ! »
Mais attention, la publicité sur Facebook, c’est difficile !
Et pour travailler avec Bertrand Jacob, il faut respecter trois critères :
  1. Est-ce que le produit à vendre a déjà été confronté à 100 ventes, ou rencontrer 100 prospects ?
    C’est très important, car le dialogue, le vocabulaire utilisé ne sera pas le même s’il a été confronté à 100 clients ou 3.
  2. La capacité de financement.
    Un client sérieux doit avoir un budget réel de 100, 200, 300 €/mois sur 6 mois. Cela permet de travailler sur ce qui fonctionne.
    Cela permet d’avoir un vrai projet.
  3. Il n’est pas possible de travailler avec quelqu’un qui dit que s’il ne vend pas, il est à la rue.
    Car l’émotion gérée va perturber le processus, la perception des éléments, des conseils sera troublée.
    -Il ne veut pas être responsable de cela.
    -Et comme la publicité Facebook est « un accélérateur », s’il n’y a pas déjà de vente, c’est juste un accélérateur de dépenses financières.
Pour bien travailler, il faut garder à l’esprit :
►Quel est l’impact si ça ne se passe pas bien ?
  • J’apprends, c’est cool. Tout va bien.
  • Je perds mon business, et c’est juste pas possible. L’argent investi sur Facebook ne doit pas être une question de vie ou de mort.
    Il est impossible de travailler dans une émotion vis-à-vis de l’argent.

Mise en garde de Bertrand Jacob

« L’herbe n’est pas si verte chez tous les infopreneurs. »
Il a effectué depuis le début, 260 missions de consultance dont, 50% dans l’infopreneuriat. Et la réalité, c’est que la vente par la publicité Facebook n’est pas si facile que ça !
La grande majorité des systèmes mis en place aujourd’hui, ne tiennent qu’à un ou deux fils.
Pour savoir comment cela se passe, ne jamais hésiter à demander aux personnes qui le font déjà.
Nous serions surpris du bon accueil qui nous sera réservé.

Nouveau projet entrepreneurial.

Depuis décembre 2018, création d’une agence : 2 personnes en administratif et 3 en publicité.

Le point positif

C’est la gestion d’un plus grand nombre de clients. Cela permet de pouvoir travailler avec 25 à 30 clients en simultané
avec des lancements jusqu’à plus d’un million d’euros.

Le point négatif

C’est la gestion du personnel !
Il y a une réelle adaptation à avoir. L’agence est à 100 % décentralisé, il n’y a donc pas de bureau physique.
Toute l’organisation est à repenser, durant le recrutement et la gestion managériale.
►Par exemple, tous les postes sont doublés et tout le monde est à mi-temps.
Cela permet une meilleure flexibilité horaires.

Équilibre vie pro vie perso.

Difficile de travailler moins alors que Bertrand Jacob est en transition avec son le passage de 2 à 6 personnes en free-lance. Mais il est heureux de pouvoir au moins emmener ses enfants à l’école régulièrement.

Apprentissage forcé des émotions.

Une de ses plus d’importantes routines, qu’il a apprise au cours de ces dernières années, c’est de remonter son niveau d’énergie avant d’entrer en rendez-vous.
Il a appris à gérer ses émotions. *
En effet avec 4 à 6/jour de rendez-vous de 45 minutes, il a appris à utiliser sa force : quand il arrive, la personne est à un niveau d’énergie inférieur plus faible à la sienne, quand il repart, elle doit être plus élevé.
Ses clients achètent son énergie.

La vision entrepreneuriale de Bertrand Jacob

Organiser son entreprise pour qu’elle soit vendu. L’entreprise doit avoir des process qui lui permettent de fonctionner sans lui.
C’est sa vision à long terme.

Comment se forme Bertrand ?

 » Mon premier apprentissage, ce sont mes clients ! »

Le mot de la fin de Bertrand Jacob

« À chaque seconde qui passe, on peut changer la trajectoire de sa vie. »

Pour retrouver Bertrand.

Son site internet : Emarketing Academy
Sa chaîne Youtube : Bertrand Jacob