Aujourd’hui, je reçois Mehmet GUL  au sein de mon groupe de mastermind des Transfopreneurs.

Nous avons la chance qu’il réponde à toutes nos questions, voire même qu’il nous fasse quelques minis coaching.

Je suis donc très fier aujourd’hui de vous présenter cette interview avec beaucoup de pépites et de valeurs pour toujours plus vous aider à développer vos business !

Son parcours

Mehmet est coach PNL, Programmation Neuro Linguistique, avec 23ans d’expérience dans le management. Il y a 3 ans de cela, il a eu une hémorragie interne suite à un ulcère non soigné qui lui a fait comprendre, un peu violemment, qu’il devait changer de vie.

Il décide tout naturellement de se lancer dans l’accompagnement des entrepreneurs par le coaching, vu qu’il en avait déjà toutes les compétences PNL, analyse transactionnelle, process communication…

La PNL étant vraiment sa spécialisation, il a même pour objectif de devenir Maître PNL, afin de pouvoir également l’enseigner.

Les chaînes du salariat

Cela fait donc aujourd’hu, 3 ans qu’il est installé à son compte, mais en fait, cela faisait réellement déjà 3 ans qu’il envisageait cette carrière sans jamais oser, à cause de ce qu’on appelle « les chaînes du salariat » : toute sa famille, ses proches te disent NON tu ne devrait pas te lancer, tu as un CDI… et c’est comme ça qu’il a fini par se déclencher une hémorragie interne.

En effet, quand tu es en résistance dans ta vie, elle se charge de t’imposer ce qui est bon pour toi, et quand tu l’as compris, tout est beaucoup plus facile.

Il est donc important de « regarder » les signes de la vie et de se poser les bonnes questions pour vraiment savoir ce dont tu as envie réellement.

Maître PNL

En PNL, il y a 3 niveaux :

  • technicien pour les débutants
  • praticien
  • maître PNL

La PNL est une discipline pour comprendre la programmation d’une personne : pourquoi une personne fait ce qu’elle fait ?

Quand on est technicien ou praticien, on essaie de comprendre pourquoi, par exemple une personne commence à fumer.

Quand on passe Maître PNL, on n’est plus dans le langage, on décrypte le non verbal et on se synchronise avec la personne devant nous.

On parle de synchronicité et de calibrage et on travaille beaucoup avec les neurones « miroirs »

La transition salarié/entrepreneur

Passer à l’action et se lancer dans l’entrepreneuriat est une période qui fait peur à beaucoup, comment Mehmet s’est lancé ?

En fait, très violemment également, car son patron qui était aussi son meilleur ami (à l’époque) l’a licencié suite à de gros soucis financiers dans son entreprise.

Après 15 jours d’hôpital et cette rupture conventionnelle, c’est le « bazar complet» dans sa tête :

« Ça y est, on repart de zéro, qu’est-ce que je fais ? Comment je le fais ? »

Le problème, c’est qu’avec la pression familiale, il a envisagé de retourner dans le salariat. Ayant toujours gagné beaucoup d’argent en tant que cadre, sa femme n’avait jamais eu besoin de travailler et se retrouver juste avec le chômage, c’est compliqué…

Mais heureusement, sa femme qui avait compris l’important qu’avait pour lui l’accompagnement, l’a poussé à se lancer, peu importe les galères qu’ils auront à affronter.

« Le fait d’avoir la personne la plus proche de toi qui te soutien, moi, ça m’a fait soulever des montagnes ! »

« Je ne remercierai jamais assez ma femme ! »

« Je remercie et je suis aujourd’hui dans la gratitude de chaque instant que je vis, car je reviens de très très loin »

Ce que nous a partagé Mehmet à ce moment-là, a été très fort pour moi, car beaucoup de personnes ne comprennent pas que passer des obstacles, quand on envisage quelque chose de plus grand, c’est nécessaire ! Et c’est au travers de ces obstacles et de ces épreuves qu’on en ressort grandi avec une meilleure version de soi.

Comment trouve-t-il ses clients ?

Au commencement, c’était le bouche à oreille. Les coachs au début pensent souvent, à tort, qu’il faut distribuer beaucoup de cartes de visite et créer un site internet.

Mais finalement, la stratégie est venue bien plus tard et en se posant les bonnes questions, en rencontrant les bonnes personnes, comme Gwendoline Mayer par exemple, qui a eu un gros impact.

On pense souvent qu’on a un talent, un don et que ça va arriver comme ça, que tout le monde va être au courant et qu’on va travailler rapidement. Ça, cela a duré toute la 1ère année, mais du coup, pas de client, la galère !

  1. S’intéresser au webmarketing
  2. Trouver ses mentors pour pouvoir prendre exemple
  3. Trouver sa stratégie et surtout sa cible !

Ses plus gros résultats ont vraiment eu lieu à partir du moment où il s’est fait coacher lui-même par un business coach. En effet, trouver des personnes qui ont la même énergie vibratoire, les mêmes valeurs et qui sont déjà passées par là, te permet de gagner un temps phénoménal !

Avant de s’intaller et de vouloir développer un business sur le web, il n’utilisait aucun réseaux sociaux, n’avait pas de chaîne YT etc… Donc les 18 premiers mois, ont vraiment été des mois d’apprentissages et d’expérimentation, à présent, et depuis 18 mois, il est vraiment rentré dans la phase d’optimisation.

Quel est son canal de communication principal aujourd’hui ?

Son réseau ? Sur les réseaux sociaux ? Sa chaîne Youtube ?

Et bien en faites, les 3, avec une concentration plus importante à venir sur Instagram qui est en train d’exploser. Mais ce qui marche bien en ce moment, c’est FB et la pub FB où les gens sont les plus réactifs, avec une optimisation, également de la chaîne YT.

Questions des Transfopreneurs

Sophie, Comment gérer l’incertitude ?

Suite à une liquidation judiciaire il y a deux ans, + 1 an effectivement, sans réelle stratégie, cela fait maintenant 1 an que cela commence à se construire mieux, un peu comme Mehmet. Mais l’émotion de l’incertitude provoque de gros ralentissement.

« Comment as-tu gérer la gestion de l’incertitude avec la difficulté du financier ? »

C’est un poids qui nous ralenti, qui sans cesse nous tire en arrière du faite de ne pas être sûre que cela va marcher.

Réfléchir à son focus

En période d’émotion intense, on est souvent focus sur les mauvaises choses.

Il faut donc se concentrer sur 3 focus :

  • FOCUS sur ce que tu as et avoir de la bienveillance pour soi :

Quand tu es dans une situation de colère ou de stress, le cerveau produit du cortisol qui inhibe ta capacité de prise de décision à environ 60%. C’est donc ton cerveau reptilien qui est là pour te protéger, et qui prend les décisions à ta place !

Il faut donc SORTIR DE L’EMOTION pour reprendre la capacité de prendre des décisions saine. Le focus, c’est le dialogue que tu as avec toi-même et quand cela ne va pas, de façon naturelle, tu te focalises sur ce que tu n’as pas, sur ce qui est le moins bon ou le pire en toi.

Cela atteint donc ton estime de soi. Pour le contrecarrer, on peut faire du sport.

  • FOCUS dans son projet, se focaliser sur sa cible et non sur soi :

Ainsi, ce n’est pas toi qui est en ligne de compte, mais ce que tu vas apporter à tes clients par exemple. Quand on commence à s’occuper des autres, on arrête de focaliser sur soi et sur ce qu’on n’a pas.

En PNL, on part du principe que tout ce sur quoi tu focalises, devient ta réalité : donc si tous les jours, on focalise sur ce qui ne va pas, on renforce encore la situation !

  • FOCUS sur tes actions et pas sur tes pensées :

Car nous avons des « saboteurs internes » (post FB écrit par Mehmet, « La connasse intérieure que t’as en toi ! »), c’est la voix qui te dit : pourquoi t’as dit ça, pourquoi t’as fait ça … C’est lui le saboteur qui te retient, qui fait que tu gardes toutes ces ondes négatives qui t’entourent.

Pour faire taire et ton saboteur interne et ton entourage, qu’un seul moyen : ce sont TES ACTIONS ! Si tu fais et que ça fonctionne, là tu fermes le clapet de tout le monde !!!!

Parfois, tu peux avoir un ressenti surtout physique, pour cela, il faut changer son état émotionnel, et l’une des meilleurs solutions, c’est le sport !

Parce qu’en PNL, on dit que les émotions, c’est comme une monture, or on ne peut pas laisser sa monture diriger sa vie !

On peut aussi apprendre à se reconnecter à la Joie qui est une énergie féminine très puissante, ou encore à l’émerveillement de chaque petite chose.

Jean-Philippe,  comment arrêter la procrastination intelligente ?
Ou comment prioriser ses actions vraiment prioritaire ?

La procrastination est également en rapport avec ton dialogue interne.

Or si ta petite voix te dit « tu serais beaucoup mieux sur ton canapé avec la TV », c’est que tu n’es pas encore en obsession avec ce que tu veux faire. Il faut tomber amoureux de son projet. Mais il faut commencer par s’aimer soi-même, car c’est ce manque d’amour de soi qui enlève sa confiance en soi.

Sachant que la durée moyenne de vie est de 82 ans, nous avons environ 30 000 jours à notre actif. Donc combien de temps te reste-t-il à utiliser et comment tu vas utiliser ce temps ?

Comment tu développes ton audience FB ?

Avec des posts, intégrer des groupes, des outils spécifiques…

Mehmet utilise tout, mais le principal est de poster tous les jours sur son profil !

Mais en tout 1er, il post sur sa mailing list, pour ses abonnés, car ce sont des prospects forcément déjà chauds pour travailler avec lui.

  • N°1 mail à ses abonnés
  • N°2 diffusion du même message sur les autres réseaux
  • N°3 un maximum de lives, l’idéal est de faire en simultané sur FB, INSTA et YT

Ainsi tu apportes beaucoup de valeurs et des outils utiles immédiatement, c’est mon intention de départ.

  • N°4 Publicité FB auprès de prospects hautement qualifiés, avec accès à un webinaire automatisé afin d’obtenir des rdv.

Pour faire des lives en simultané, il utilise son smartphone pour instagram, et son Mac pour FB et YT en même temps, en ouvrant simplement les pages en même temps.

Sophie, Quels sont tes mentors ?

Le mentor N°1 de Mehmet est Tony Robbins.

Un de ses livres est « Pouvoir illimité », c’est celui où Tony Robbins a utilisé le plus de techniques PNL, car il a été formé directement par les co-créateurs de la PNL.

C’est le N°1 mondial, reconnu par tous, les milliardaires, les célébrités, les politiques…

Mehmet aime ce qui est assez cash, comme Gary Vaynerchuk, qui est pour arrêter de se « bulshiter » le cerveau ou encore Steve Abd al Karim. Mais il y a aussi Franck Nicolas ou encore Max Piccinini.

Tony Robbins est vraiment le précurseur du monde du développement personnel. Dès qu’il lance quelque chose comme un test de profil sur son site internet, vous pouvez être sûr que tout le monde l’aura copié. C’est pourquoi Mehmet continue de le suivre assidûment, de se former, de lire et relire ses livres et à pour rêve d’aller à son séminaire de San Diego.

« Tony Robbins, c’est le précurseur de tout, et tout le monde se nourrit à sa source ! »

Joachim, Quels exercices Mehmet préconise pour passer à l’action ?
Comment gérer la difficulté de recevoir un non de la part d’un client et l’émotion liée à la légitimé ?

Par rapport à la peur du NON, c’est souvent parce qu’on n’a pas de stratégie claire. Pour pouvoir aller en direction de quelqu’un, il nous faut bien connaître ce que l’on a, ce que l’on propose et se connaître soi-même.

La peur du non, c’est le rejet de soi-même.

Lorsque l’on ressent quelque chose chez quelqu’un, c’est ce que l’on n’a pas en nous. Cette peur vient du fait, que l’on ne sait pas encore comment on va réagir face à un NON. Il y a un vrai travail à faire pour débloquer cela, mais c’est lié à l’estime de soi, et à nos saboteurs internes.

L’histoire que tu te racontes compte et tant que ce n’est pas réglé, le passage à l’action est très difficile. Pour devenir inarrêtable, tu dois te reconnecter avec qui tu es profondément, car le seul écho que tu auras, c’est toi et ce que tu es capable de faire.

Travailler son FOCUS sur ce que tu as, pas ce que tu n’as pas pour gagner de l’estime de soi.

Pierre Comment réussir à vraiment cibler un seul avatar quand on a la possibilité d’aider tout le monde ? Et comment réussir à bien se connecter à lui lorsque l’on crée du contenu et fait des lives ?

L’avatar a été pour Mehmet une obsession depuis 3 ans et c’est encore le cas aujourd’hui. Il faut comprendre que ce n’est pas figé, il évolue sans cesse. Aujourd’hui, sa cible, ce sont les entrepreneurs du web et toutes les personnes qui se lancent dans le business ou l’immobilier.

Il faut savoir se repositionner en permanence en fonction de leurs retours. L’important est d’être un spécialiste et non un généraliste. Il faut donc récolter toutes les phrases qu’ils me disent pour moi-même devenir spécialiste de ce dont ils ont besoin. C’est ce qui te permet d’être véritablement un expert et d’être reconnu.

« Être généraliste et parler de tout, c’est parler à personne »

Pour parler en live et enlever le trac qui nous tien juste avant de commencer, se tenir bien droit sur sa chaise et respirer profondément 3 fois afin de rééquilibrer son rythme cardiaque.

On peut également en tant que débutant prendre la photo d’une personne très proche de nous, celle d’un de ses enfants par exemple et la coller juste dessous la caméra, afin de parler comme si c’était pour lui/elle.

Et surtout lui parler avec beaucoup d’amour.

Maïra, Est-ce qu’une personne empathique sera un meilleur coach ?
Est-ce un prérequis pour devenir coach ?

Indéniablement OUI ! Dans les métiers de l‘accompagnement, il faut avoir un amour profond pour les personnes. Et quelles que soient les techniques utilisées PNL, analyse transactionnelle, process com, l’ennéagramme… l’important est de faire ce que l’on aime.

L’Amour est vraiment un indispensable !!!

Maguette, A part le sport, qu’est-ce qui peut nous permettre de garder son énergie ?

Oui, les rituels sont ce qui forge notre futur ! Toutes les personnes millionnaires, milliardaires ont toutes réussis car elles se sont mis une discipline de rituels de vie.

La vie c’est en dent de scie, et le rituel est là comme une sécurité et que même si ça ne va pas, il va t’aider à aller mieux.

Le problème de ceux qui n’y arrivent pas parce que c’est dur c’est qu’ils mettent le FOCUS sur le mauvais endroit : ils voient plus l’effort que le réconfort et donc tu vois les problèmes avant la solution.

Les rituels permettent de garder tous les jours la même humeur, car avec un mindset constant cela assure la réussite. L’important c’est la régularité et la constance !

Ne pas oublier de fêter chacune de ses victoires, créez-vous une boite avec chaque jour, un petit papier avec une note et la date de tous ce que l’on a fait de bien, afin de pouvoir les relire dans les moments plus difficiles.

Le dernier mot de Mehmet

« Trop réfléchir empêche d’agir et de s’accomplir, alors foncez ! »

« Quoi que vous fassiez dans la Vie, tout commence par vous, alors restez actif, car la Vie est courte. »

Retrouvez Mehmet GUL

Son site internet : mgrformations.fr
Son profil Facebook : Mehmet Mgrf
Sa chaîne Youtube : MG Ressources Formations

Vous pouvez également prendre contact ou directement rendez-vous avec moi

  • par mail : contact@ webcreateur.com
  • ou prendre rendez-vous directement avec moi sur webcreateur.com/rdv

A bientôt !