Maxime Aufrand, un guide authentique 

Dans cet épisode, j’interviewe Maxime Aufrand que je n’avais jamais rencontré auparavant mais dont on m’a beaucoup parlé. Je l’ai donc découvert au moment de cette interview. Et si je n’avais qu’un mot à dire sur lui ce serait « authenticité ». Je vous laisse le découvrir.

Présentation de Maxime Aufrand

Certains le présentent comme coach, d’autres artiste, mais lui se considère surtout comme un guide. Il guide les personnes vers leur essence, leur raison d’exister et leur mission unique sur terre pour qu’elles puissent trouver le sens de leur vie et en devenir le maître.

Le parcours de Maxime Aufrand 

Tout commence de son père, le héros de sa vie, celui qui lui a transmis ses valeurs et qu’il a toujours voulu rendre fière.

« J’ai toujours rêvé ma vie dans les yeux de mon père ».

Il a toujours eu la chance d’avoir un papa présent, aimant et qui le soutenait.

Mais lorsqu’est arrivée l’année du bac, l’année des choix professionnels pour l’avenir, son père rêvait pour lui d’un parcours de pharmacien, d’ingénieur ou de médecin. Pourtant, ses quelques difficultés en maths et son désintérêt pour ces professions l’ont conduit à délaisser cette voie.

Pour la première fois, il a vu le regard de son père changer; il a vu la fierté disparaitre et la dureté s’installer.

A ce moment là il s’est dit :

« ok, je ne vais peut-être pas être ingénieur, mais je vais être ingénieux pour le rendre fière ».

Ça a été l’élément déclencheur à toutes ses recherches des business possibles dans le but de faire de l’argent.

Ses débuts

De 20 à 25, Maxime a cumulé 5 activités :

  • il vendait des bracelets
  • il vendait des enceintes
  • il faisait un Master 2 en entreprenariat
  • il travaillait en tant que chef de produit chez Babyliss
  • il travaillait dans une conciergerie privée

Pendant toutes ces années il a dormi entre 3 et 6h par nuit.

« J’avais l’énergie d’une formule 1 sur des rails de trains ».

Il donnait tout ce qu’il pouvait mais ça ne fonctionnait pas et ne se sentait pas valorisé comme il le souhaitait.

Son déclic

Une nuit, en rentrant de son travail il s’endort au volant. En conséquence, la voiture part dans tous les sens, tape la barrière et avec de la chance s’arrête.

Il compare son accident de voiture à un accident de voie, comme si le train déraillait pour lui dire que ce n’était pas sa voie(x). Qu’il s’il ne s’exprimait sûrement pas assez.

Deux mois plus tard, un autre événement grave transforme sa vie. Résultat, il entre dans une période de 8 mois de convalescence, de rétrospection et de méditation.

Il va rencontrer durant cette période un Docteur qui lui soigne sa colonne vertébrale mais aussi son être. 

Ce médecin a dit :

« Quand le coeur est clair, le coeur éclaire »

Cette phrase l’a littéralement éclairé sur ce qu’il était, sur ce qu’il faisait depuis tout petit et sur sa capacité a écrire des poésies, à parler et écouter les gens et à prendre soin d’eux.

Décision prise, il retourne à l’école, une école de psychothérapie où il est devenu maitre en PNL (programmation neuro-linguistique). Il va y apprendre l’art du comportement humain et du questionnement… Maxime intègre également l’académie des nouveaux droits de l’Homme de Nicolas Proupain.

Dorénavant sa raison d’être c’est de libérer le coeur des gens à travers l’art des mots.

« Quand tu sais ce pourquoi tu es fait, tu sais comment te réaliser ».

Un départ en Espagne révélateur

Il part en Espagne pour suivre sa femme mais avec des doutes plein la tête; il se demande comment il va faire pour tout recommencer là bas.

Mais lors de son premier jour en Espagne il voit une colombe arriver sur le muret et là il se dit « ok il faut que je reste ici ».

Une semaine plus tard, il rencontre une femme au nom d’Estelle (qui signifie étoile – et qui va bel et bien être son étoile). Cette femme, il l’avait déjà rencontrée et aidée lorsqu’il travaillait dans la conciergerie. Elle a encore besoin d’aide à ce moment là. Estelle veut trouver sa raison d’être, améliorer ses relations.

Il pose sur le papier tout ce qu’il aime et tout ce qui pourrait aider cette fameuse Estelle. Finalement, il a commencé à écrire son premier séminaire. Et effectivement ça a été le premier d’une série de vingt suivants dans la même année.

La création de son premier séminaire en 2017

Son premier pas a été de s’occuper d’une seule personne, Estelle. Il a fait le choix de ne se concentrer que sur elle et donc de proposer un séminaire individuel. 

Il a mis dans ce séminaire tout son coeur, son expérience, et tout ce qu’il aimait faire (le sport, la méditation, les mots). Sans oublier la nature qui le rend lui-même.

Il a cumulé tout cela dispatché en 3 jours.

Qu’en est-il après ?

Maxime a enchainé avec plusieurs séminaires individuels. Mais s’exprimer devant une foule en tant qu’enseignant à l’académie des nouveaux droits de l’Homme lui a fait prendre conscience qu’il pouvait organiser des séminaires de groupe.

Ainsi, il développe ses premiers séminaires de groupe en parallèle de son métier d’enseignant.

Des clients oui, mais comment ?

Au commencement, ça a fonctionné grâce à beaucoup de bouche à oreille (quasiment 80%). Il ne communiquait par sur les réseaux, il restait focus sur l’activité physique. Par la suite, il commence à faire quelques vidéos sur les réseaux sociaux (20%).

La tendance actuelle se situe autour des 50/50.

Néanmoins, 80% des personnes à son dernier séminaire ont été attiré via les réseaux sociaux.

En 2019, Maxime Aufrand a effectué une quinzaine de séminaires individuels et plus de séminaire de groupe.

Son objectif aujourd’hui est de faire de plus en plus de séminaire de groupe pour toucher un maximum de personne.

Les séminaires de groupe de Maxime sont limités à 10 personnes. Il souhaite un format premium pour créer la magie, l’entraide. Des liens se créent plus facilement avec un nombre restreint de personnes.

Information exclusive

Son ambition reste tout de même d’élargir le nombre de personnes à une centaine pour fin 2021.

Lorsqu’il fera ces séminaires à plus grand nombre il couplera l’enseignement à l’art des mots, poétiquement parlant. Il se servira de sa faculté à maitriser les mots pour en faire une sorte de show lié à l’art des mots.

Une gestion d’agenda spontanée 

Maxime Aufrand se définit « moitié guide, moitié artiste ». Il a un côté très terre à terre lorsqu’il fait ses thérapies. Il sait exactement où il va mener la personne.

En revanche, dans la manière de s’organiser, c’est son côté artiste qui ressort : plus d’inspiration, moins de planification. Poser des deadline, ce n’est pas pour lui.

Accueillir les choses comme elles viennent, c’est sa philosophie.

« Je préfère passer par le coeur et l’équilibrer avec la raison ».

L’agenda des séminaires

Lorsqu’il propose un séminaire aux personnes, il a convenu d’une date et leur donne celle-ci. Par exemple, il prévoit une date de séminaire mais pas les suivantes.  Il va prévoir les autres au fur et à mesure.

Maxime Aufrand et sa communication sur les réseaux sociaux

Les webinair, ce n’est pas la manière de faire de Maxime. Alors comment transforme-t’il les prospects en client ?

Son but est de se développer sur YouTube afin de toucher un maximum de gens. Il souhaite publier des vidéos explicatives de qualité.

Pour le moment, il se sert d’instagram (son canal principal), un réseau proche des gens pour se montrer tel qu’il est. Il y dévoile sa vie, ses textes. Il essaye d’apporter de la valeur aux gens à travers ses contenus.

Les gens viennent naturellement lui parler car ils se sentent touchés et ressentent en lui ce qu’ils vivent eux-mêmes au quotidien.

Ce sont des messages simples, amicaux usant le tutoiement. Les personnes posent des questions auxquelles Maxime se propose de répondre à travers un RDV téléphonique assez court mais qui apporte un maximum d’informations. Suite à cela les personnes intéressées suivent un lien pour s’inscrire au séminaire.

Qui ont été les sources d’inspiration de Maxime ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Maxime n’a regardé, ni s’est inspiré de qui que ce soit. Il savait que sa richesse venait de son intérieur.

Il n’a voulu être influencé par personne pour éviter la comparaison (énergie négative qui apporte plus de doutes que de réalisations) et pour éviter la dénaturation de ce qu’il est. Il souhaite laisser son authenticité s’exprimer. 

2 inspirations majeures cependant :

  • Nicolas Proupain, Académie des nouveaux droits de l’Homme
  • John DeMartini, parrain de cette académie

« Le reste je le travaille de l’intérieur ».

Sur le panneau publicitaire de Maxime Aufrand 

« Si tu crois, tu croîs »

Mon intervention au séminaire de Maxence Rigottier

Le 18 et 19 avril prochain, j’ai l’honneur d’être intervenant au séminaire Business INTERNET en OR de Maxence Rigottier. Je parlerai du fonctionnement d’une chaine YouTube, son référencement et plein d’autres conseils pour réussir sur YouTube.

Si vous souhaitez réserver vos places, c’est encore possible ici : www.psvem.com/bio3

Retrouver Maxime Aufrand

Sur instagram : Maxime Aufrand

Vous pouvez également prendre contact ou directement rendez-vous avec moi

  • par mail : contact@ webcreateur.com
  • ou prendre rendez-vous directement avec moi sur webcreateur.com/rdv

A bientôt !